Datalab essentiel : Evolution des sites humides emblématiques entre 2010 et 2020
Tourbière dans le département de la Loire.
Tourbière dans le département de la Loire.

Datalab essentiel : Evolution des sites humides emblématiques entre 2010 et 2020

Datalab essentiel : Evolution des sites humides emblématiques entre 2010 et 2020

Les premiers résultats de l’Evaluation des sites humides emblématiques 2010-2020 sont disponibles.

 

 Zone humide marais
Tourbière,  zone humide
Bourgogne - Franche-Comté
Astrid Morel, OFB

 

Les milieux humides, à l’interface de la terre et de l’eau, fournissent un grand nombre de services. Ils représentent des réservoirs de biodiversité, avec nombreuses espèces dépendantes de leur bon fonctionnement. L’altération de leur état met donc en danger ces organismes ainsi que les fonctions écosystémiques assurés par ces milieux. Les multiples pressions pesant sur les milieux humides et leurs environs les fragilisent.

Depuis 1990, le service statistique du ministère chargé de l’Environnement mène tous les dix ans une évaluation de l’état d’un échantillon de sites humides emblématiques sur le territoire français métropolitain et ultramarin. Après avoir collecté et analysé des données issues des territoires pendant plus d’un an, le SDES publie, en partenariat avec l’ONB, les premiers résultats de cette évaluation.
 

 

Cette enquête a permis d’évaluer près de 200 sites, qui représentent la diversité des écosystèmes humides français : vallées alluviales, littoral atlantique, Manche et mer du Nord, littoral méditerranéen, outre-mer, plaines intérieures et massif à tourbières.
 

 Zone humide eau douce
Zone humide, eau douce
Centre Val de Loire

Laëtitia Boutet-Berry, OFB

 

Deux caractéristiques sont observées pour déterminer l’évolution d’un site humide : son état et sa surface. L’évaluation nationale des sites humides emblématiques de 2010-2020 a révélé que 41% des sites étudiés ont vu leur état se dégrader. Les dynamiques sont toutefois différentes selon les milieux. Les milieux humides salés ont connu une évolution plus favorable que les milieux d’eau douce. Les sites avec le plus grand nombre d’activités humaines recensées voient leur état et les services qu’ils fournissent dégradés. Un lien entre les pressions et l’état écologique des écosystèmes humides a également été mis en avant. Bien identifier ces menaces permet de prendre des mesures de préservation des milieux humides les plus adaptées possibles.