CARET - Le centre d’administration du référentiel technique du SIB
Caret le centre d'administration du référentiel SIB
Caret le centre d'administration du référentiel SIB

CARET - Le centre d’administration du référentiel technique du SIB

CARET - Le centre d’administration du référentiel technique du SIB

Mission et rôle

Mission et rôle

  Le caret


C’est le Centre d’administration du référentiel technique du SIB. Le Caret a la charge de ce référentiel technique : il organise la construction, la diffusion et l’appui à l’utilisation du référentiel technique.
 

caret logo

• Le Caret construit le référentiel technique :

  • en consolidant l’existant
  • en répondant aux nouveaux besoins
     

• Le Caret diffuse le référentiel technique en le rendant le plus accessible possible

• Le Caret apporte un appui aux acteurs pour son utilisation
 

Le référentiel technique

Le référentiel technique

Qu’est-ce que le référentiel technique ?
 

DEFINITION  :  boîte à outils méthodologique permettant aux acteurs de la production, de la gestion et de la diffusion des données de faciliter le partage des données de façon calibrée. Il assure la connexion entre les différents outils et facilite le croisement de données.


Le référentiel technique est là pour connecter et décloisonner les données et applications du SIB : il assure l’interopérabilité du SIB.
 

Dans le cadre des 3 systèmes d'information fédérateurs sur l'eau (SIE), le milieu marin (SIMM) et la biodiversité (SIB), l'identification, la collecte ou la création, la pérennité, la gestion, la cohérence, la traçabilité et la mise à disposition des référentiels techniques sont assurés respectivement par le Sandre pour le SIE, le SAR pour le SIMM et Caret pour le SIB. La gestion de ces référentiels techniques sont coordonnés par le groupe de travail "référentiels communs" impliquant les représentants des systèmes d'information concernés.

 

Que trouve-t-on dans le référentiel technique ?
 
caret données de référence
caret données de référence

Les données de référence sont des données structurées. Leur utilisation doit être possible pour un grand nombre d’acteurs (organisations, métiers, processus, applications...) dans des métiers différents. Leur qualité est critique pour un grand nombre de processus. Elles doivent faire l’objet d’une sémantique partagée et stable afin de simplifier les processus, d’optimiser leurs exécutions, d’apporter plus de valeur aux clients de ces processus et de garantir une couverture d’usage efficace. Leur durée de vie doit aller au-delà des processus opérationnels qui les utilisent et faire l’objet d’une contextualisation à l’aide de métadonnées associées. Enfin, l’accès à ces données de références doit être garanti en permanence, quelque soit le dispositif technique qui en a besoin, dans des conditions de réutilisation et d’interopérabilité fiables.


Les données de référence présentent plusieurs caractéristiques spécifiques dans le cadre de leur utilisation au sein du système d’information de l’Etat, que cela soit pour leur collecte, leur traitement, leur usage, ou leur échange.
 

EXEMPLE TaxRef est une donnée de référence sur les noms et classification taxonomique des espèces en France, produite dans le cadre du SINP et utilisé par plusieurs politiques publiques.

caret spécifications techniques

Les spécifications techniques sont des documents qui ont pour objet des préciser l’organisation, la structuration et le format d’une donnée dans le cadre de l’organisation d’un système ou d’un échange de données entre plusieurs systèmes. Il existe plusieurs type de documents de spécifications, par exemple des dictionnaires de données, des scénarios d’échanges, des scénarios de transformation, des documents d’administration de données

 

  • Dictionnaire de données

Un dictionnaire de données est un recueil de mots ou d'expressions d'une langue, présentés dans un ordre convenu et destinés à apporter une information. Les dictionnaires de données sont des documents de spécification qui décrivent et précisent la terminologie des données d’un domaine particulier. Ils comportent des entités (ou classes) reliés logiquement avec d'autres (la classe « site d’observation » est par exemple reliée à la classe « point de prélèvement »). Ils servent aussi à concevoir des bases de données.

  • Scénario d'échange

Un scénario d’échange est un ensemble d'indications techniques qui permet le dialogue entre des personnes et des systèmes informatiques. Un scénario d'échange est un document de spécification qui décrit les modalités d'échanges de données dans un contexte spécifique. Il sert à échanger des données ou à les diffuser en s'appuyant sur un format informatique comme le JSON. Ce document détaille : la sémantique (cf. dictionnaire de données), le caractère obligatoire et facultatif, la syntaxe, des données échangées et les modalités techniques et organisationnelles de l'échange.

  • Scénario de transformation

Un scénario de transformation est un ensemble d'indications techniques qui permet la transformation d’un scénario d’échange vers un autre scénario d’échange. Un scénario de transformation établi par le Caret est un document de spécification qui décrit les modalités de passage de tout ou partie des données d’un scénario d’échange prescrit par le Caret dans un autre scénario spécifique prescrit ou non par le Caret (tels que les formats de rapportages européens et internationaux). Ce document détaille : la sémantique employée, le caractère obligatoire et facultatif, la syntaxe, les règles éventuelles de transformation des données.

  • Document d'administration

Un documents d’administration de données est un ensemble d'indications techniques qui clarifient les rôles et les responsabilités de chaque producteur et du Caret vis à vis de la collecte, du traitement et de la diffusion des jeux de données de référence. On y trouve les règles d’administration des jeux de données.

caret services en réseau

Les services en réseaux sont des services en ligne reposant sur une architecture informatique fondée sur le web permettent à l'utilisateur d’utiliser et d’interagir avec le référentiel technique du SIB. Ils reposent sur les principes FAIR (Findable, Accessible, Interoperable, and Reusable)


Il peut s’agir

  • d’outil de catalogage de données,
  • de systèmes de recherche,
  • de système d’accès aux données – ex : API de diffusion du référentiel, de diffusion des spécifications techniques, Endpoint SPARQL, webservices cartographique (WMS,WFS…)
  • d’outils d’aide à la publication de données – ex : générateur de base de données • d’outils de validation ou de transformation de données - ex : Service de contrôle de conformité basé sur des fichiers d'échange
  • de système de publication de correspondance – ex : convertisseurs de codes, convertisseur de format
  • etc.


Ces outils doivent permettre une meilleure qualité de service globale.
 

Représentation schématique du référentiel technique
 
schema caret référentiel technique
schéma caret référentiel technique Olivier Debuf, OFB

schéma caret référentiel technique

Travaux et groupe de pilotage

Travaux et groupe de pilotage

Les travaux du Caret sont pilotés par le groupe de pilotage du Caret. Les missions de ce groupe sont :

  • de piloter et prioriser les travaux du Caret et de suivre leur mise en œuvre,
  • de valider les orientations techniques du Caret,
  • de valider les éléments des référentiels mis en œuvre par le Caret,
  • de veiller à l’interopérabilité du SIB avec d’autres SI publics nationaux, européens et internationaux.