Niveau de connaissance de la répartition des espèces

Niveau de connaissance de la répartition des espèces

43 % des espèces de France font l'objet d'au moins une donnée d'observation partagée.

43 %

en 2020

Imprimer la fiche Imprimer la fiche
Historique de la proportion d'espèces valides listées dans TAXREF faisant l'objet d'au moins une donnée d'occurrence dans l'INPN, dernièer valeur en 2020
Répartition métropole et outre-mer en 2020
Niveau de connaissance de la répartition des espèces métropolitaines en 2020
Niveau de connaissance de la répartition des espèces marines en 2020
Nom complet de l'indicateur : Proportion d'espèces faisant l'objet d'au moins une donnée d'occurrence dans l'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN)
Définition:
Cet indicateur présente la proportion d'espèces (outre-mer et métropole) listées dans le référentiel taxonomique national (TAXREF) faisant l'objet d'au moins une donnée d'occurrence (c'est-à-dire une espèce associée à un lieu, une date et un observateur) diffusée dans l'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), qui est la plate-forme nationale du Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP). Le référentiel taxonomique TAXREF a pour but de lister les noms scientifiques de l'ensemble des êtres vivants présents en France. Cet indicateur de connaissance traduit l’effort d’acquisition et de partage des données sur les espèces. Cet effort est mis en perspective par rapport à l’ensemble des espèces recensées dans le référentiel. Ce nombre évolue lui aussi avec l’amélioration des connaissances.
Politiques
A quelle(s) question(s) répond cet indicateur
Comment la connaissance sur la biodiversité évolue-t-elle en France ? Comment la connaissance sur la biodiversité marine et littorale évolue-t-elle en France ?
Interprétation de l'indicateur
En 2020, 43 % des 186 883 espèces recensées en France (métropole et outre-mer, pour les domaines continental et marin) possèdent au moins une donnée d’occurrence (lieu, date et observateur) diffusée sur le site de l’INPN. Pour appuyer les stratégies de conservation, il serait nécessaire, dans l'idéal, de connaître la répartition et la tendance de chaque espèce. Cependant, on constate que la connaissance socle partagée manque encore pour de nombreux invertébrés et champignons ainsi que de nombreuses espèces marines. Dans un territoire censé être bien connu comme la France métropolitaine, on ne dispose d’aucune donnée accessible pour encore 51 % des espèces. Dans les Outre-mer, cette proportion atteint même 64 % ! Si l’on considère uniquement les espèces marines, on ne dispose pas de donnée d’occurrence pour 54 % des espèces recensées dans les mers françaises, alors que la France possède le deuxième domaine maritime mondial. La connaissance des espèces marines est toutefois plus difficile à acquérir que pour le domaine continental en raison des moyens à mettre en œuvre pour accéder aux fonds marins. La numérisation et le partage des données restent un enjeu fort, qui doit être poursuivi dans le cadre du Système d’Information sur la Nature et les Paysages (SINP).
Code indicateur SNB-F18-17-CRE2
Type d'indicateur : Indicateur
Jeux d'indicateurs
Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) - Synthèse Biodiversité & milieux marins
Objectifs nationaux
Développer la recherche, organiser et pérenniser la production, l’analyse, le partage et la diffusion des connaissances Améliorer l’expertise afin de renforcer la capacité à anticiper et à agir, en s’appuyant sur toutes les connaissances
Objectifs européens
Objectifs européens : Maintenir et restaurer les écosystèmes et leurs services
Producteur : UMS PatriNat (AFB-CNRS-MNHN)
Origine des données : Les données sont issues de l'INPN. Elles concernent tous les groupes taxonomiques de plantes, d’animaux et de champignons (Plantae, Animalia et Fungi), dans le domaine marin et le domaine continental. TAXREF est le référentiel taxonomique qui recense les taxons (espèces, sous-espèces) présents en France. Il est régulièrement mis à jour et la dernière version disponible est utilisée pour cet indicateur. Lien vers l'INPN https://inpn.mnhn.fr/accueil/index, Lien vers TAXREF https://inpn.mnhn.fr/programme/referentiel-taxonomique-taxref
Disponibilité des valeurs
Annuelle
Rupture de série
Non
Robustesse
Robuste
Précision
Précis
Sensibilité
Sensible
Efficacité
Assez efficace
Accessibilité des données
Accessibles
Homogénéité des données
Très homogènes
Fiabilité des données
Fiables
Pérennité des données
Pérennité garantie
Abondance des données
Très abondantes
Coût de mobilisation
Coût moyen
Niveau d'appropriation
Averti
Avantages
Les données sont standardisées et fondées sur les données de référence de l’INPN. La simplicité de l’indicateur favorise sa compréhension. Celui-ci met l’accent sur l’importance du partage des données au niveau national, ainsi que sur le déficit de connaissances élémentaires.
Limites
L’indicateur est un ratio dont le numérateur et le dénominateur évoluent avec l’amélioration des connaissances. Une stagnation, voire une baisse de l’indicateur, peut venir d’une progression des références taxonomiques. L’INPN, source des données d’occurrence, ne dispose pas de toutes les données existantes dans la littérature et dans les bases de données détenues par diverses structures. Le constat porte donc uniquement sur la donnée accessible et partagée au niveau national. Pour la grande majorité des usages, disposer d’une donnée n’est pas suffisant. Par exemple, il faudrait généralement quelques dizaines de données pour pouvoir modéliser une répartition. Cet indicateur est donc le témoin d’une connaissance « minimale ».
Piste d'améliorations
Une décomposition par groupe taxonomique permettrait de mieux cerner les lacunes actuelles. Pour les groupes mieux étudiés, il serait possible de développer des indicateurs complémentaires sur les données précises (précision géographiques < 1km et temporelle < mois) et de quantifier les espèces dont on dispose d'au moins 30 données (nombre permettant de modéliser la distribution). Décomposer l’indicateur par territoire dans les Outre-mer.