Précision des données partagées

Précision des données partagées

36 % des données diffusées dans l'INPN sont précises à la fois au niveau spatial et au niveau temporel

36 %

en 2019

Imprimer la fiche Imprimer la fiche
Précision spatiale et temporelle des données de l'INPN, version 2019
Précision temporelle des données de l'INPN, version 2019
Précision spatiale des données de l'INPN, version 2019
Proportion de données de biodiversité précises et disponibles (domaine continental) par région et par collectivité d'Outre-mer, état en janvier 2019
Proportion de données de biodiversité précises et disponibles (domaine continental) par département et par collectivité d'Outre-mer, état en janvier 2019
Nom complet de l'indicateur : Proportion des données partagées dans le système d'information sur la nature et les paysages et disponibles sur l'INPN, précises à la fois spatialement et temporellement
Définition:
Cet indicateur informe sur le nombre de données élémentaires d'échange accessibles depuis le Système d'Information sur la Nature et les Paysages (SINP), dont l'Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN) constitue la plateforme nationale (inpn.mnhn.fr), qui sont à la fois précises temporellement et spatialement. Il concerne uniquement les données d’occurrence d’espèces diffusées dans l’INPN.
Milieux
Agriculture et milieux associés Forêts Milieux humides Milieux marins et littoraux
Politiques
A quelle(s) question(s) répond cet indicateur
Comment la connaissance sur la biodiversité évolue-t-elle en France ?
Interprétation de l'indicateur
La précision d’une donnée naturaliste se définit comme la combinaison de sa précision temporelle (la date à laquelle l’observation a été réalisée est bien connue) et de sa précision spatiale (le lieu de l’observation est bien connu). Sur les plus de 49 millions de données qui sont diffusées sur l’INPN, 36 % sont précises à la fois au niveau spatial et au niveau temporel. Une grande partie des données sont précises temporellement (86 %), mais la plupart des données ne sont pas précises au niveau spatial (40 %). La plupart des nouvelles données partagées sont précises, mais on note également une tendance à la mise à jour des informations géographiques des données déjà partagées. Ainsi, 91 % des observations datant d’après 2018 sont précises, contre 61 % des données ayant moins de 5 ans. Ces deux phénomènes expliquent la progression de l’indicateur, puisqu’en 2018 seules 28 % des données étaient précises. Les informations temporelles qui sont utiles pour étudier plus finement la phénologie des espèces ou encore certaines des conséquences du changement climatique sont donc globalement accessibles. Toutefois, seule une petite partie des données partagées est utilisable pour des recherches plus poussées sur la distribution des espèces (modèles de niche par exemple) ou dans le cadre d’études réglementaires (études d’impacts par exemple) et de plans de gestion d’espaces naturels. On notera tout de même que les données sur les espèces marines, qui ne constituent qu’une faible proportion du total de données, sont précises à 83 %. Dans les Outre-mer également, 88 % des données partagées sont précises. Un effort important reste donc à faire sur le partage de données précises géographiquement, notamment en métropole et pour les données anciennes. Cet effort doit également porter sur la mise à jour des données déjà diffusées, dont l’information géographique a souvent été dégradée au moment du partage.
Code indicateur SNB-F18-MDB2
Jeux d'indicateurs
Objectifs nationaux
Développer la recherche, organiser et pérenniser la production, l’analyse, le partage et la diffusion des connaissances Améliorer l’expertise afin de renforcer la capacité à anticiper et à agir, en s’appuyant sur toutes les connaissances
Objectifs européens
Objectifs européens : Maintenir et restaurer les écosystèmes et leurs services
Producteur : UMS PatriNat (AFB-CNRS-MNHN)
Origine des données : L’INPN est la plateforme nationale du SINP. Son rôle est notamment de diffuser des données élémentaires d’échanges (DEE) sur les occurrences d’espèces (taxon / lieu / date / observateur). Ces données sont accessibles à tous selon les modalités définies par le SINP (voir protocole du SINP). Les données proviennent d’inventaires, de suivis, de programmes de connaissance (notamment des informations qui concernent les ZNIEFF), d’informatisation de collections ou encore de programmes de recherche. Ces jeux de données sont fournis par des établissements publics, des sociétés savantes, des associations, des particuliers, des entreprises ou des établissements de recherche. A terme, l’alimentation de la plateforme nationale en DEE sera assurée par des échanges réguliers avec les plateformes régionales et la plateforme thématique occurrence du SINP. Les données de synthèse (comme par exemple des cartes de répartition départementales et les synthèses par espaces protégés et zones Natura 2000) ne sont pas comptabilisées dans cet indicateur. La liste des jeux de données utilisée pour produire cet indicateur est ici (https://inpn.mnhn.fr/accueil/recherche-resultats/metadonnees-date).
Disponibilité des valeurs
Annuelle
Rupture de série
Non
Robustesse
Robuste
Précision
Assez précis
Sensibilité
Sensible
Efficacité
Assez efficace
Accessibilité des données
Facilement accessibles
Homogénéité des données
Homogènes
Fiabilité des données
Fiables
Pérennité des données
Pérennité garantie
Abondance des données
Très abondantes
Coût de mobilisation
Coût moyen
Niveau d'appropriation
Averti
Avantages
Il s’agit d’un indicateur simple qui traduit bien l’effort de partage et de mise à disposition de données non dégradées sur les espèces, sous une forme largement accessible aux différents publics. Il traduit la capacité d’utilisation pour un certain nombre d’usage courant en matière de politique de conservation (étude d’impact, plan de gestion) et pour certains usages de recherche.
Limites
Les précisions spatiale et temporelle ne sont que deux aspects qui font la capacité d’utilisation de la donnée et ne sont pas suffisant pour tous les usages. Par exemple, certains usages de rapportage ou d’analyse phénologique nécessitent de connaître des attributs de stade biologique. Des usages orientés recherchent nécessitent de connaître les modalités et objectifs d’acquisition. L’indicateur ne traduit pas toutes les informations existantes (complétude des informations disponibles) pour diverses raisons, notamment : de nombreuses données encore non informatisées (carnets de terrain, collections, etc.) ; des données informatisées non partagées par les producteurs pour différentes raisons (technicité des échanges, propriété, etc.) ; des données partagées mais dont l’information a été dégradées pour diverses raisons ; une architecture du SINP en construction (toutes les plateformes ne sont pas opérationnelles et n’échangent pas encore de données avec la plateforme nationale) ; délais entre l’acquisition des données sur le terrain et leur partage au niveau national.
Piste d'améliorations
Il serait intéressant de comparer la précision des données partagées dans l’INPN au cours de la dernière année avec la précision de l’ensemble des données.