Nombre d'habitats écologiquement fonctionnels

Nombre d'habitats écologiquement fonctionnels

23 % des écosystèmes remarquables ont un bon fonctionnement écologique en métropole.

23 %

sur la période 2013-2018

Imprimer la fiche Imprimer la fiche
Origine des données : Rapportage DHFF, UMS PatriNat (AFB-CNRS-MNHN), mai 2019 / Traitements : UMS PatriNata - SDES, 2019
Origine des données : Rapportage DHFF, UMS PatriNat (AFB-CNRS-MNHN), mai 2019 / Traitements : UMS PatriNata - SDES, 2019
Origine des données : Rapportage DHFF, UMS PatriNat (AFB-CNRS-MNHN), mai 2019 / Traitements : UMS PatriNata - SDES, 2019
Nom complet de l'indicateur : Proportion des habitats d’intérêt communautaire dont les structures et fonctions sont en bon état de conservation
Définition:

Cet indicateur présente la proportion des habitats d’intérêt communautaire dont les structures et fonctions sont en bon état de conservation.

Milieux
Agriculture et milieux associés
Forêts
Milieux humides
Milieux marins et littoraux
Milieu montagnard
Politiques
Gestion des espaces naturels
Maitrise des pressions liées aux activités humaines
A quelle(s) question(s) répond cet indicateur
Comment la biodiversité évolue-t-elle en France ?
Interprétation de l'indicateur

Un bon état des structures et des fonctions des habitats d’intérêt communautaire est important pour la conservation de la biodiversité.

Code indicateur SNB-B06-12-HEF1
Type d'indicateur : Indicateur
Jeux d'indicateurs
Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) - Nature
Objectifs nationaux
Préserver et restaurer les écosystèmes et leur fonctionnement
Objectifs européens
Conservation de la nature : mise en œuvre complète des directives "nature"
Maintenir et restaurer les écosystèmes et leurs services

UMS PatriNat (AFB-CNRS-MNHN). CGDD/SDES.

Les données sources sont les résultats de l'évaluation périodique de l'état de conservation de chaque habitat d'intérêt communautaire pour chaque zone biogéographique, réalisée dans le cadre de l'article 17 de la directive « Habitats, Faune, Flore ». Les évaluations sont fondées sur les données et études disponibles et l'avis d'experts.

Disponibilité des valeurs
> 5 ans
Rupture de série
Non
Robustesse
Robuste
Précision
Précis
Sensibilité
Sensible
Efficacité
Efficace
Accessibilité des données
Accessibles
Homogénéité des données
Homogènes
Fiabilité des données
Fiables
Pérennité des données
Pérenne
Abondance des données
Abondantes
Coût de mobilisation
Coût faible
Niveau d'appropriation
Averti
Avantages

L'indicateur est construit à partir d'une méthodologie explicite, reproductible et partagée à travers l'Union européenne. Il permet une analyse à la fois globale, par région biogéographique et par type d'habitat. Cet indicateur est particulièrement intéressant pour un suivi en continu des SNB successives sur le long terme.

Limites

La fréquence de mise à jour est assez importante (6 ans), mais réaliste pour un suivi efficace des changements des écosystèmes. En contrepartie, l'indicateur est peu sensible à court et moyen termes. Le résultat global doit être interprété avec prudence du fait de la diversité de situations possibles pour une même conclusion sur l'état de conservation d'un habitat. L'absence de cartographie des habitats rend l'exercice très dépendant de l'avis d'experts.

Piste d'améliorations

Il serait nécessaire d'améliorer la robustesse de cette évaluation en limitant l'avis d'expert. Celles-ci doivent être fondées davantage sur des données, notamment en réalisant une cartographie précise des habitats. Il sembe important de travailler sur les liens existant avec les pressions, en utilisant les informations impactant l'état de conservation d'un habitat. Cela permetrra d'étudier la faisabilité (robustesse des données, etc...) d'un sous-indicateur présentant la part d'habitats en état de conservation favorable dans chaque sous-ensemble d'habitats impactés par un type de pression donné. Il serait aussi intéressant de travailler sur l'évaluation de l'impact du réseau de sites Natura 2000 sur l'état de conservation des habitats.