Surface d'habitats naturels en bon état

Surface d'habitats naturels en bon état

28 % des habitats d'intérêt communautaire sont dans un état de conservation favorable.

28 %

sur la période 2007-2012

Imprimer la fiche Imprimer la fiche
MNHN (SPN), 2013. Traitements : MNHN (SPN), mai 2014.
Nom complet de l'indicateur : Proportion des habitats d'intérêt communautaire évalués qui sont dans un état de conservation favorable en France métropolitaine, pondéré par la surface des habitats
Définition:

Cet indicateur représente la proportion des habitats d'intérêt communautaire évalués qui sont dans un état de conservation favorable en France métropolitaine, pondéré par la surface des habitats.

Milieux
Agriculture et milieux associés
Forêts
Milieux humides
Milieux marins et littoraux
Milieu montagnard
Politiques
Gestion des espaces naturels
Maitrise des pressions liées aux activités humaines
A quelle(s) question(s) répond cet indicateur
Comment la biodiversité évolue-t-elle en France ?
Interprétation de l'indicateur

En proportion, près de 28 % des surfaces d'habitats d'intérêt communautaire sont estimées en état favorable à l'échelle française. Ce résultat est proche des 22 % d'habitats en état favorable calculé sans pondération par la surface. Ce calcul, basé sur l'évaluation de l'état de conservation 2007-2012, s'appuie sur les surfaces estimées dans les sites Natura 2000 en 2012 et non sur la surface totale d'habitats en France, non disponible faute de cartographie nationale des habitats. C'est une source de biais qui, dans ce calcul, surpondère les habitats rares car ces derniers sont mieux représentés dans le réseau Natura 2000. Cette valeur de 28 % ne doit en aucun cas être confondue avec le résultat du paramètre "surface d'habitat" de l'évaluation qui indique que, pour 44 % des habitats, la surface est jugée en état favorable.

Code indicateur SNB-B06-12-ENM2
Type d'indicateur : Indicateur
Jeux d'indicateurs
Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) - Nature
Objectifs nationaux
Préserver et restaurer les écosystèmes et leur fonctionnement
Objectifs européens
Conservation de la nature : mise en œuvre complète des directives "nature"
Maintenir et restaurer les écosystèmes et leurs services

MNHN-SPN. CGDD/SOeS.

Les données sources sont les résultats de l'évaluation périodique de l'état de conservation de chaque habitat d'intérêt communautaire pour chaque zone biogéographique, réalisée dans le cadre de l'article 17 de la directive « Habitats, Faune, Flore ». Les évaluations sont basées sur les données, les études disponibles et l'avis d'experts.

Disponibilité des valeurs
> 5 ans
Rupture de série
Non
Robustesse
Robuste
Précision
Assez précis
Sensibilité
Assez sensible
Efficacité
Efficace
Accessibilité des données
Accessibles
Homogénéité des données
Assez homogènes
Fiabilité des données
Assez fiables
Pérennité des données
Pérenne
Abondance des données
Abondantes
Coût de mobilisation
Coût faible
Niveau d'appropriation
Averti
Avantages

L'indicateur est construit à partir d'une méthodologie explicite, reproductible et partagée à travers l'Union européenne. Il permet une analyse à la fois globale, par région biogéographique et par type d'habitat. Cet indicateur est particulièrement intéressant pour un suivi en continu des SNB successives sur le long terme.

Limites

La fréquence de mise à jour est assez importante (6 ans), mais réaliste pour un suivi efficace des changements des écosystèmes. En contrepartie, l'indicateur est peu sensible à court et moyen termes. Le résultat global doit être interprété avec prudence du fait de la diversité des situations possibles pour une même conclusion sur l'état de conservation d'un habitat. L'absence de cartographie des habitats rend l'exercice très dépendant de l'avis d'experts et ne permet pas de disposer d'une surface d'habitats hors réseau Natura 2000, donc sur l'ensemble de la métropole.

Piste d'améliorations

Il serait nécessaire d'améliorer la robustesse de cette évaluation en limitant l'avis d'expert dans les évaluations. Celles-ci doivent être fondées davantage sur des données, notamment en réalisant une cartographie précise des habitats. Il sembe important de travailler sur les liens existant avec les pressions, en utilisant les informations impactant l'état de conservation d'un habitat. Il semble nécessaire de travailler sur l'impact du réseau de sites Natura 2000 sur l'état de conservation des habitats