Évolution de la consommation de produits phytosanitaires en usage agricole

Évolution de la consommation de produits phytosanitaires en usage agricole

Les ventes de produits phytosanitaires pour usage agricole ont augmenté de 25 % entre la période 2009-2011 et la période 2016-2018.

25 %

sur la période 2016-2018

Imprimer la fiche Imprimer la fiche
Moyenne triennale glissante du nombre de doses unités en usages agricoles, version 2020
Détails du nombre de doses unités en usages agricoles et des moyennes triennales glissantes par fonction, version 2020
Nom complet de l'indicateur : Taux d'évolution du nombre de doses unités de produits phytosanitaires pour l'usage agricole
Définition:
Cet indicateur présente l'évolution du nombre de doses de produits phytosanitaires utilisées dans l'agriculture. Calculé à partir des données de vente des distributeurs de produits phytopharmaceutiques, le NODU en usage agricole (comprendre usages agricoles classiques ou foliaires, hors traitements de semences et bicontrôle vert) correspond à un nombre de traitements « moyens » appliqués annuellement sur l’ensemble des cultures, à l’échelle nationale. Il s’affranchit des substitutions de substances actives par de nouvelles substances efficaces à plus faible dose puisque, pour chaque substance, la quantité appliquée est rapportée à une dose unité (DU) qui lui est propre. Ainsi, rapporté à la surface agricole utile (SAU), le NODU UA permet de déterminer le nombre moyen de traitements par hectare.
Milieux
Agriculture et milieux associés Milieux humides
A quelle(s) question(s) répond cet indicateur
Comment évoluent les pressions majeures que notre société fait peser sur la biodiversité ? Comment évoluent les pressions subies par les milieux humides ?
Interprétation de l'indicateur
Le NODU s'intéresse aux ventes de produits, dont on peut estimer qu'elles sont directement corrélées à l'usage qui en est fait. Les produits achetés sont en effet destinés à être diffusés sur le territoire, a priori à brève échéance. Une hausse constatée indique une pression accrue sur le territoire (plus de produit actif dans l'environnement). Même si l'indicateur ne permet pas de rendre compte de modifications des pressions d'épandage en fonction de la sensibilité des milieux et des espèces en contact, il donne une première indication robuste en termes d'augmentation ou de réduction de la pression liés aux produits biocides sur les espèces et les espaces terrestres, aquatiques ou marins, en surface, dans la profondeur du sol ou dans les habitats souterrains (biodiversité des nappes notamment), ainsi que dans l'espace aérien (inhalation ou imprégnation par les substances en suspension).
Code indicateur SNB-D11-12-PPS1
Type d'indicateur : Indicateur phare
Jeux d'indicateurs
Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) - Synthèse Biodiversité & agriculture Biodiversité & milieux humides
Objectifs nationaux
Maîtriser les pressions sur la biodiversité Assurer l’efficacité écologique des politiques et des projets publics et privés
Objectifs européens
Objectifs européens : Maintenir et restaurer les écosystèmes et leurs services
Producteur : MAA
Origine des données : Qu’est-ce que la Banque Nationale des Ventes distributeurs (BNV-d) http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/documents//La_BNV-d_cle8978db.pdf ? présente la base de donnée sur laquelle se base le calcul du NODU, du cadre réglementaire aux modalités de gestion (Source : Ministère en charge de l'agriculture). Cf. aussi § "Méthodologie de construction".
Disponibilité des valeurs
Annuelle
Rupture de série
Méthodologique
Robustesse
Robuste
Précision
Assez précis
Sensibilité
Très sensible
Efficacité
Efficace
Accessibilité des données
Accessibles
Homogénéité des données
Très homogènes
Fiabilité des données
Fiables
Pérennité des données
Pérennité garantie
Abondance des données
Très abondantes
Coût de mobilisation
Coût moyen
Niveau d'appropriation
Averti
Limites
La principale ambiguïté de cet indicateur vient de ce que les ventes de phytosanitaires ne reflètent pas précisément leur utilisation effective (décalage dans le temps et dans l’espace, les dates et lieux de vente étant différents de celles de l’utilisation), et que les volumes utilisés, même rapportés aux doses d’emploi, ne reflètent pas la disparité des effets des matières actives et de leurs usages.
Piste d'améliorations
Les évolutions récentes de renseignement de la BNV-d devraient pouvoir permettre à termes de territorialiser cet indicateur.