Évolution du dragage dans les ports maritimes

Évolution du dragage dans les ports maritimes

Le volume de sédiments dragués dans les ports maritimes français a augmenté de 14 % entre la période 2013-2015 et la période 2006-2008.

14 %

en 2015

Télécharger Télécharger
Origine des données : Cerema DTEC EMF / Traitements : SOeS - ONML
Origine des données : Cerema DTEC EMF / Traitements : SOeS - ONML
Origine des données : Cerema DTEC EMF / Traitements : SOeS - ONML
Origine des données : Cerema DTEC EMF / Traitements : SOeS - ONML
Nom complet de l'indicateur : Évolution des volumes de sédiments dragués dans les ports maritimes français

Définition:

Cet indicateur présente l'évolution des volumes de sédiments dragués dans les ports maritimes et estuariens français depuis 2008. L'ensemble des ports maritimes et estuariens de métropole et d'Outre-mer est pris en compte. Tous les volumes de sédiments dragués sont comptabilisés, quelle que soit la vocation de l’opération de dragage : entretien des chenaux de navigation, des zones d'évitage, des plans d'eaux portuaires et des souilles, ou investissement.
Date de mise à jour:

Milieux concernés

Milieux marins et littoraux

Pressions

Destruction et fragmentation des habitats

Politiques associées

Sans objet

A quelle(s) question(s) répond cet indicateur

Comment évoluent les pressions majeures que notre société fait peser sur la biodiversité marine et littorale ?
Code indicateur: SNB-MML-17-DPM1
Type d'indicateur : Indicateur

Jeux d'indicateurs

Biodiversité & milieux marins

Objectifs nationaux

  • Préserver les espèces et leur diversité
  • Préserver et restaurer les écosystèmes et leur fonctionnement
  • Garantir la cohérence entre politiques publiques, aux différentes échelles

Objectifs européens

  • Maintenir et restaurer les écosystèmes et leurs services
  • Contribuer à éviter la perte de biodiversité globale

Producteur:

Cerema

Origine des données

Les données sources sont transmises au Centre d'Études et d'expertise sur les Risques, l'Environnement, la Mobilité et l'Aménagement (Cerema) par les Directions Départementales des Territoires et de la Mer (DDTM) et les Grands Ports Maritimes (GPM).

Disponibilité des valeurs

Annuelle

Rupture de série

Non

Méthodologie :

Les activités de dragage font l'objet d'une enquête annuelle menée par le Cerema auprès des services de l’Etat. Les données sont ensuite vérifiée par le Cerema et exploitées. Les valeurs données sont des moyennes triennales glissantes des volumes totaux de sédiments dragués dans les ports maritimes et estuariens français.

Robustesse

Robuste

Précision

Précis

Sensibilité

Sensible

Efficacité

Efficace

Accessibilité des données

Accessibles

Homogénéité des données

Très homogènes

Fiabilité des données

Fiables

Pérennité des données

Pérennité garantie

Abondance des données

Abondantes

Coût de mobilisation

Coût faible

Niveau d'appropriation

Averti

Avantages

Les données sont géolocalisées (couche ponctuelle), récoltées de façon systématique chaque année.

Limites

Les volumes sont rapportés à un point et non à une surface draguée. Il peut arriver que certaines années les données ne soient pas exhaustives (absence de retour à l’enquête pour certains départements certaines années).

Piste d'améliorations

Il serait intéressant de pouvoir déterminer les surfaces draguées (la superficie des zones homogènes de dragage).

Indicateurs similaires

Pression démographique sur le littoral métropolitain

630

personnes/km²

en 2013

Pression démographique sur le littoral métropolitain

Dans les communes littorales métropolitaines la capacité moyenne d'accueil était de 630 personnes par km² en 2013.
Milieu marin
Milieux marins et littoraux

Évolution de l'état des récifs coralliens

29

%

en 2017

Évolution de l'état des récifs coralliens

Le recouvrement en corail vivant a diminué dans 29 % des stations suivies, d'après le dernier bilan établi en 2017.

État écologique des eaux de surface

43,1

%

en 2018

État écologique des eaux de surface

43,1 % des rivières, des plans d'eau, des lagunes, des estuaires et des mers côtières sont en bon ou très bon état écologique.