Petits cours d'eau asséchés en été

Petits cours d'eau asséchés en été

18% des cours d'eau suivis étaient asséchés en 2019.

18 %

en 2019

Imprimer la fiche Imprimer la fiche
Origine des données : Agence Française pour la Biodiversité - observatoire ONDE / Traitements : AFB, novembre 2019
Onde (AFB), Fonds cartographiques : AFB, Réalisation : Olivier Debuf © AFB, 2019
Origine des données : Agence Française pour la Biodiversité - observatoire ONDE / Traitements : AFB, novembre 2019
Origine des données : Agence Française pour la Biodiversité - observatoire ONDE / Traitements : AFB, novembre 2019
Origine des données : Agence Française pour la Biodiversité - observatoire ONDE / Traitements : AFB, novembre 2019
Nom complet de l'indicateur : Proportion d'assecs observés en été sur les petits cours d'eau
Définition:

L'étiage est un phénomène naturel, qui peut être amplifié par les activités humaines de façon directe (prélèvements en eau) ou indirecte (changements climatiques). L'indicateur correspond au % d'observations en assec (absence d'eau) lors des suivis usuels.

Milieux
Milieux humides
Pressions
Destruction des habitats
Surexploitation des ressources
Changement climatique
Politiques
Maitrise des pressions liées aux activités humaines
Action internationale et climatique
A quelle(s) question(s) répond cet indicateur
Interprétation de l'indicateur

Du point de vue de la biodiversité, une intensité et/ou une durée croissante des étiages soulignent une réduction de la quantité d’eau globalement disponible pour les milieux humides. De plus, ces derniers étant des zones importantes de frai des poissons, des étiages plus longs/intenses/fréquents affectent leur reproduction (c'est aussi la déconnection des annexes hydrauliques qui perturbent leur reproduction). Du point de vue des services écosystémiques, plus un milieu est en étiage intense et long, moins il est en mesure de remplir le service d’approvisionnement en eau douce. L'année 2019 a connu, avec 90 départements touchés par au moins un assec, un record depuis que l'Observatoire ONDE a été créé (2012). La série de données est cependant trop courte pour calculer une tendance statistiquement valide (d'un point de vue fonctionnement hydrologique).

Code indicateur MH-B06-19-SE
Type d'indicateur : Indicateur
Jeux d'indicateurs
Biodiversité & changement climatique Biodiversité & milieux humides
Objectifs nationaux
Préserver et restaurer les écosystèmes et leur fonctionnement
Maîtriser les pressions sur la biodiversité
Améliorer l’expertise afin de renforcer la capacité à anticiper et à agir, en s’appuyant sur toutes les connaissances
Objectifs européens
Maintenir et restaurer les écosystèmes et leurs services

Agence Française pour la Biodiversité (AFB). Observatoire ONDE (AFB).

Recueil mensuel et uniquement visuel des données d’observation de l’état d’écoulement superficiel des petits cours d’eau en tête de bassin versant, en particulier pendant la période estivale (Mai-Septembre), par les agents de terrain de l'AFB (aucune mesure quantitative) https://onde.eaufrance.fr/

Disponibilité des valeurs
Annuelle
Rupture de série
Non
Robustesse
Très robuste
Précision
Très précis
Sensibilité
Sensible
Efficacité
Efficace
Accessibilité des données
Facilement accessibles
Homogénéité des données
Très homogènes
Fiabilité des données
Très fiables
Pérennité des données
Pérenne
Abondance des données
Abondantes
Coût de mobilisation
Coût faible
Niveau d'appropriation
Novice
Avantages

Dispositif, harmonisé sur l’ensemble du territoire métropolitain et pérenne au niveau national ; grand nombre de points d'observation (3000+). La binarité des observations (assec ou pas), peu soumis à l'appréciation individuelle, rend l'indicateur précis, fiable et robuste - mais ne permet pas de mesurer une gradation du phénomène à l'échelle de la station. En revanche cette gradation est parfaitement perceptible à l'échelle nationale vu le très grand nombre de stations. Le réseau a été dimensionné en 2012 selon une approche nationale et homogène pour tous les départements.

Limites

Pas de mesure graduée du phénomène à l'échelle de la station (assec ou pas). Le suivi systématique dans Onde n’étant que d’une fois / mois, il est insuffisant pour suivre la durée des étiages : ce paramètre complémentaire et potentiellement utile n’est donc pas accessible actuellement via Onde.

Piste d'améliorations

Il serait envisageable de prendre en compte la modalité de rupture d'écoulement (et pas que l'assec) afin d'avoir une sensibilité plus fine en terme d'impact sur les milieux humides.