Proportion en France d’espèces menacées à l’échelle mondiale

Proportion en France d’espèces menacées à l’échelle mondiale

14 % des espèces présentes en France sont menacées ou déjà éteintes à l'échelle mondiale.

13 %

en 2019

Imprimer la fiche Imprimer la fiche
Répartition par niveau de menace des 11998 espèces présentes en France et évaluées dans la liste rouge mondiale de l'UICN, visuel 1
Répartition par niveau de menace des 11998 espèces présentes en France et évaluées dans la liste rouge mondiale de l'UICN, visuel 1 bis
Proportion d'espèces évaluées par catégorie de menace dans la liste rouge mondiale de l'UICN, pour chacun des territoires français
Nom complet de l'indicateur : Proportion d'espèces en catégories éteintes ou menacées dans la liste rouge mondiale de l'UICN (évaluations internationales) pour la France, basée sur le nombre total d'espèces évaluées
Définition:
La proportion d'espèces éteintes (catégories "éteinte" et "éteinte à l’état sauvage", EX et EW, respectivement) et classées dans les catégories "en danger critique", "en danger" et "vulnérable" (CR, EN et VU, respectivement) selon la méthodologie de la liste rouge de l'UICN est un indicateur de référence pour suivre l'évolution du degré de menace pesant sur les espèces. Il est décliné par groupe taxonomique.
Milieux
Agriculture et milieux associés Forêts Milieux humides Milieux marins et littoraux
A quelle(s) question(s) répond cet indicateur
Comment la biodiversité évolue-t-elle en France ? Comment les éléments de la biodiversité identifiés comme majeurs évoluent-ils en France ?
Interprétation de l'indicateur
L’indicateur traduit la responsabilité de la France dans la protection de la biodiversité mondiale. Une forte proportion d'espèces menacées indique un important risque d'extinction globale au sein du groupe taxonomique évalué. Parallèlement à l’évaluation mondiale, il existe une évaluation française des espèces menacées (http://www.uicn.fr/Liste-rouge-France.html), mise en œuvre conjointement par le Comité français de l’UICN et le MNHN. Celle-ci vise, pour chaque espèce, à estimer son risque d’extinction en France métropolitaine et ultramarine. Elle est mobilisée pour l’indicateur ONB Proportion d'espèces métropolitaines éteintes ou menacées dans les listes rouges nationales (http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/proportion-despeces-metropolitaines-eteintes-ou-menacees-dans-les-listes-rouges). L’interprétation des deux listes rouges est donc très différente. Ainsi, une espèce n’a pas nécessairement le même statut sur les deux listes, dans un territoire donné. Par exemple, il est possible qu’une espèce soit considérée menacée sur la Liste rouge française car ses effectifs s’effondrent à Mayotte, mais qu’elle ne soit pas menacée au niveau global car sa dynamique est favorable à Madagascar. Au total 9 800 des espèces évaluées au niveau mondial par l'UICN sont présentes dans au moins un territoire français. L’outre-mer tient une place importante dans cet indicateur avec 6 554 espèces seulement présentes dans des territoires ultra-marins (3 246 espèces étant présentes en métropole).
Code indicateur SNB-B04-12-LRO1
Jeux d'indicateurs
Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) - Nature
Objectifs nationaux
Préserver les espèces et leur diversité Maîtriser les pressions sur la biodiversité Développer la recherche, organiser et pérenniser la production, l’analyse, le partage et la diffusion des connaissances Améliorer l’expertise afin de renforcer la capacité à anticiper et à agir, en s’appuyant sur toutes les connaissances
Objectifs européens
Objectifs européens : Maintenir et restaurer les écosystèmes et leurs services
Producteur : The IUCN Red List of Threatened Species
Origine des données : L’évaluation mondiale du niveau de menace subi par les espèces est réalisée par les instances internationales de l'UICN. Cette ONG inventorie les espèces menacées au niveau mondial et leur présence dans les différents pays. Les résultats exposés ici illustrent donc la responsabilité de la France au niveau international. Les groupes évalués sont ceux pour lesquels le niveau de connaissance et les données disponibles sont suffisants.
Disponibilité des valeurs
> 5 ans
Rupture de série
Temporelle
Robustesse
Robuste
Précision
Précis
Sensibilité
Assez sensible
Efficacité
Efficace
Accessibilité des données
Facilement accessibles
Homogénéité des données
Très homogènes
Fiabilité des données
Fiables
Pérennité des données
Pérenne
Abondance des données
Assez abondantes
Coût de mobilisation
Coût faible
Niveau d'appropriation
Novice
Avantages
Cet indicateur permet de visualiser directement les espèces les plus menacées selon une méthodologie et des critères faisant l'objet d'un consensus mondial. Il est basé sur des données numériques et des critères écologiques fiables. Il mesure directement le risque de perte de biodiversité à travers le risque d'extinction mondiale des espèces. L'indicateur est aisément appropriable, la notion d’extinction étant relativement simple.
Limites
Le niveau de connaissances pour les invertébrés, les champignons et certains groupes de végétaux limite plus ou moins fortement leur évaluation alors que ceux-ci comptent parmi eux des groupes taxonomiques numériquement importants et essentiels dans le fonctionnement des écosystèmes et des chaînes trophiques.
Piste d'améliorations
L’indicateur actuel est statique. Le « Red List Index » (RLI) permettra, quand plusieurs évaluations successives d’un même groupe seront disponibles, de mesurer les changements de catégories dans le temps des espèces réévaluées. Le RLI est en effet conçu pour présenter la dynamique entre deux évaluations successives. Remarque : Dans le jeu d'indicateurs SNB 2004-2010, l'indicateur représentait le nombre d'espèces dans chaque catégorie et non une proportion.