Les politiques économiques et financières
open space entreprise
open space entreprise

Les politiques économiques et financières

Les politiques économiques et financières


Comment intégrer la biodiversité dans l’activité des entreprises ?
 

Les entreprises ont, directement ou indirectement, des impacts sur la biodiversité,  tout en étant dépendantes pour leur fonctionnement des nombreux services qu’elle rend . Elles ont donc un rôle majeur à jouer par la réduction de leurs impacts et leur implication dans les actions de restauration de la biodiversité. D’autres incitations sont d’avantage destinées aux citoyens et à leurs choix de consommation.

mise en exergue

La sensibilisation des entreprises concernant leur impact sur la biodiversité augmente progressivement ces dernières années, permettant ainsi une prise en compte de cette dernière dans leurs activités.

Lien : source


 

Les objectifs de la stratégie nationale pour la biodiversité

Les objectifs de la stratégie nationale pour la biodiversité

Les objectifs de la stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020 (SNB 2) ayant trait aux politiques économiques et financières sont de :

  • développer de nouvelles incitations positives
     
  • intégrer les impacts sur la biodiversité dans l'affichage environnemental
     
  • promouvoir et utiliser des matériaux à faible impact sur la biodiversité
     
  • sensibiliser les consommateurs aux effets positifs ou négatifs de leurs comportements sur la biodiversité
L’implication des entreprises pour la biodiversité

L’implication des entreprises pour la biodiversité

Les entreprises sont de plus en plus conscientes de l’intérêt de prendre en compte la biodiversité dans leurs stratégies propres : d’une part les dirigeants ainsi que les collaborateurs qui y travaillent sont de plus en plus sensibilisés à ces questions ; d’autre part cela permet d’améliorer leur image et limiter les risques réputationnels, parfois de réduire certains coûts ou encore de cibler une demande des consommateurs de plus en plus intéressés par des produits moins nocifs pour l’environnement et fabriqués de façon plus responsable. Certaines grandes entreprises créent des fondations permettant de financer des projets en faveur de l’environnement.

L’implication des grandes entreprises françaises pour la biodiversité a augmenté au cours des dernières années.

Prise en compte de la biodiversité par les entreprises du CAC40

21,2

%

sur la période 2013-2017

Métropole

Prise en compte de la biodiversité par les entreprises du CAC40

L'indice de prise en compte de la biodiversité par les entreprises du CAC 40 a augmenté de 21,2 % entre 2013 et 2017....

Certaines entreprises se sont d’elles-mêmes engagées dans l’initiative « Entreprises engagées pour la nature-act4nature France », qui les aide à faire émerger et à valoriser des programmes d’actions concrètes et mesurables en faveur de la nature. Les entreprises engagées bénéficient d’une reconnaissance et d’une valorisation de ses actions par l’Etat.
 

Entreprises engagées pour la nature
Entreprises engagées pour la nature
entreprises engagées pour la nature signature
Les démarches de labellisation et éco-certification

Les démarches de labellisation et éco-certification

1 ménage sur 2

déclarait avoir récemment acheté des produits portant un label écologique (France, 2017)

En savoir plusEn savoir plus

 

Les écolabels garantissent le respect d’exigences précises prenant en compte les impacts sur la biodiversité de la production des biens (et plus rarement des services) labellisés. Les produits écolabellisés respectent des critères visant à réduire leur empreinte environnementale, tout au long de leur cycle de vie.

Les labels constituent un levier économique en faveur de la biodiversité. Ils alertent le consommateur sur l’impact de sa consommation sur la biodiversité, leur donnant ainsi accès à des informations jusqu’ici détenues par les entreprises (conditions de fabrication d’un produit…), et incitent le producteur à faire évoluer ses pratiques. Le niveau d’exigence requis pour la labellisation peut toutefois varier dans le temps et s’avérer très hétérogène d’un label à l’autre

Via des mesures incitatives ou réglementaires, l’Etat peut favoriser « l’intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes, et mettre en avant la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) (Livre Vert de la Responsabilité Sociale des Entreprises , Union Européenne, 2001). Par exemple, le programme national pour l’affichage environnemental des produits de consommation doit permettre une quantification de l’impact exercé par les producteurs sur la biodiversité et l’environnement de façon plus générale.

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte réglemente l’affichage environnemental des produits alimentaires, en réponse aux lois Grenelle sur le droit à l’information environnementale du consommateur.

Trois écolabels sont disponibles en France (L’Ecolabel Européen, l’Ecolabel « Ange Bleu » et l’Ecolabel des pays d’Europe du Nord).

Ecolabel européen (label environnemental européen, créé en 1992)

Ecolabel européen (label environnemental européen, créé en 1992)